Derniers sujets
» Yavandir VS Alexsius 2
par Yavandir Lun 24 Nov - 2:25

» Personnage Mayilie Armstrong
par [MJ] L'Ange de la Mort Dim 17 Aoû - 15:45

» Présentation de Mayilie Armstrong
par [MJ] L'Ange de la Mort Mer 29 Jan - 13:08

» Hors-la-loi
par [MJ] Damné du Chaos Jeu 11 Juil - 20:08

» Gladiateur
par [MJ] Damné du Chaos Mer 10 Juil - 23:48

» Geôlier
par [MJ] Damné du Chaos Mer 10 Juil - 23:36

» Gardien tribal
par [MJ] Damné du Chaos Mer 10 Juil - 23:25

» Garde du corps
par [MJ] Damné du Chaos Mer 10 Juil - 23:15

» Garde
par [MJ] Damné du Chaos Mer 10 Juil - 22:47

WARMJ (aides de jeu)
Tout y est! Pour vous aider de A à Z, regarder à tout pris ce site! C'est le plus complet que l'on puisse trouver et il est officiel

http://www.warmj.com/


Le forum recrute des MJ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le forum recrute des MJ

Message  [MJ] L'Ange de la Mort le Dim 25 Jan - 22:18

Voilà, nous commençons à être de plus en plus nombreux, et cela devient dure pour moi de gérer seul les aventure des autre joueurs. C'est pour ça que j'ouvre ce sujet pour permettre aux joueurs qui le désirent de pouvoir gérer un compte MJ en plus de leur compte joueur. Voila, le principe pour me prouver vos valeur, c'est d'écrire chacun UNE HISTOIRE, la plus grande est intéressante possible venue de votre imagination sur le thème de warhammer. Je n'ai qu'une chose à vous dire, à vos clavier! échauffez vous les doigts et tapez! Very Happy

_________________
"Le ciel est la vie et la mort, et moi, j'en suis l'ombre, ais confiance, je vais te guider vers mon royaume obscur."

[MJ] L'Ange de la Mort
Meneur de Jeu

Nombre de messages : 409
Age : 22
Date d'inscription : 05/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://warhammerjdr2.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

aa

Message  [MJ] L'Ange de la Mort le Ven 30 Jan - 19:59

Les choses à faire :
_ Présentez sur cette page votre compte MJ en indiquant votre pseudo. Et en laissant si vous le désirez un petit mot pour les membres.
_ Votre Pseudo dois être précédé de [MJ] par exemple : [MJ] L'ange de la Mort.
_ Vous devez connaître les règles sur le bout des doigts, donc si vous avez quelque lacunes, c'est le moment de relire les règles.
_ être capable de faire des posts complets en évitant les fautes et en décrivant bien les lieux, en particulier ce qui peut servir aux PJ, ceci contribura simplement à leur donner de bonnes idées pour leur Role Play.
_ Bien savoir présenter un combat.
_ Passer au moins une fois par jour. Les joueurs plus pressé et acharnée seront attribués à des MJ plus régulier qui vien t plus souvent.

Les choses à ne pas faire :
_ Les caractères à contenu obsene sont interdits! Du moins ne pas trop poussé et passer son temps à le faire. A vous de voir ce qui est trop mal placé ou ce qui passe. Des sanction risques d'être prise si cette loi n'est pas respectée.
_ S'occuper des joueurs qui ne sont pas sous votre responsabilité.

_________________
"Le ciel est la vie et la mort, et moi, j'en suis l'ombre, ais confiance, je vais te guider vers mon royaume obscur."

[MJ] L'Ange de la Mort
Meneur de Jeu

Nombre de messages : 409
Age : 22
Date d'inscription : 05/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://warhammerjdr2.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le forum recrute des MJ

Message  Herumor Elentir le Mar 3 Nov - 22:57

Aujourd'hui, un enfant est né dans la noble lignée elfe noir des Elentir. Le lune brillait quand cet enfant vint au monde, Isildur Elentir, le père de ce nouveau né avait été envoyer en mission sur le flanc nord d'Ulthuan dans un but d'extermination des haut-elfes.

La guerre faisait rage sur les côtes où débarquaient nos vaisseaux pour s'écraser contre les bataillons ennemis. La nuit qui arriva m'apporta par un messager, une lettre de ma femme m'informant de la naissance de notre fils. Herumor, tel est le nom qu'elle lui avait donné. Je me nommais Isildur, descendant des Elentir, cela faisait 684 ans que j'avais vu le jour, et c'est pour connaitre mon fils que j'avais mené à bien ma mission sur les terres ennemies. Seulement 369 des 1 985 soldat de l'armée que je commandais ont trouvés la mort dans cette bataille à l'état de guerre qui était indispensable pour l'avenir de notre race.

Aujourd'hui, je fête ma 26e année dans ce monde, nous nous étions repliés, moi et ma famille, dans notre château qui se trouve à l'Est du pays, car mon père avait perdu son poste dans l'armée. Ce château appartient à notre famille depuis sa construction, il se doit déjà de se tenir majestueusement sur ses poutres depuis 573 générations. Aujourd'hui est un grand jour pour moi car mon père m'a accordé 5 années de formation au combat sous son oeil attentif. Ces 5 années passées, si mon entrainement reste travaillé, l'épée de mon père, qui a été forgée par l'ancêtre qui construisit notre château, me reviendra. C'est un but que je voulait atteindre depuis ma plus tendre enfance, moi qui ai toujours été fasciné par toutes sortes d'armes. Mais aucune n'égalait celle-ci par sa beauté.

C'est aujourd'hui une nouvelle année pour mon fils, son entrainement débute tout juste, mais il fait preuve d'une endurance et une vivacité fulgurante accompagnées d'une détermination sans égal, je suis certain qu'il ira loin, très loin, et ce nouveau défi ne va surement pas lui poser de problèmes. Il adopte une posture et une vitesse de déplacements qui lui donnent de bons réflexes, chacune de ses parades sont accompagnées d'une contre-attaque rapide qui vise directement les points vitaux, il porte des attaques lourdes qui, en déstabilisant son adversaire, lui permettent une multitudes d'ouvertures pour porter des attaques mortelles. Il a la particularité de combattre avec une épée et une dague ce qui lui offre des coups puissants, qui lui servent de feinte pour attaquer avec sa petite arme. Cela fait maintenant 1an que mon fils travaille ses techniques au corps à corps,
cet entrainement était censé lui faire travailler le maniement de cinq armes, dont : l'épée, la claymore, l'arc, la hallebarde et le plus essentiel pour les assassinats, la dague, mais je pense bien réduire le choix des armes, cela n'a aucun intérêt s'il n'y porte pas attention, il vaudrait mieux exploiter ses talents et les étaler sur ces 5ans pour les développer au mieux. En 5ans il pourrait bien passer maître dans sa catégorie de combat avec les talents qu'il possède.

Et c'est une autre année qui commence, d'après mon père, il faudrait que je travaille plus mon esquive et que je laisse l'offensive sur le côté pour un moment, bien que l'agilité dans un combat est indispensable si l'on veut éviter la mort, ce n'est point ce qui m'intéresse vraiment, je sens bien que cette année va être ennuyante, mais il faut que je suive les conseils de mon père et que je me concentrer sur mon apprentissage. C'est ce jour même que nous fêtons mes 27 années, et pour ce faire, nous allons, moi et mon père, assaillir un campement de gobelins qui siège non loin de notre demeure. Je fis une imprudente entrée et blessa un gobelin à la jambe droite, mon père profita de l'effet de surprise pour en neutraliser deux, il empoigna son épée et trancha férocement la tête d'une de ces créatures, il se retourna pour planter la lourde lame dans le torse de la seconde, en me redressant j'encastrai ma dague dans le crâne de la bête que je venais de blesser. En remontant au château, mon père m'annonça le programme de l'entrainement à venir qui se basera sur la défensive et me laissa une l'année entière pour me préparer.

Le petit à beaucoup apprit il apprend très vite mais commet bien des imprudences, je vais devoir lui enseigner l'art de la stratégie, une attaque stratégique augmente les chances de survies. Je vais lui laisser une année pour qu'il puisse bien se préparer à ce qui l'attend.

C'est aujourd'hui, oui, la 5e et dernière année d'entrainement, nous avons-donc ressemant fêtés mes 31 années. J'allais pour m'équiper à l'armurerie quand mon père arriva en courant.

- Herumor, remonte tout-de-suite dans ta chambre !
- Que se passe-t-il père ?
- Les haut-elfes ont lancés une attaque sur le flanc Ouest du château, REMONTE MAINTENANT !
- Et vous, qu'allez-vous faire ?!
- J'aiderais la garde du mieux que je peux. Va te cacher tant qu'il en est encore temps !
- Je ne pourrais vous laisser partir seul au combat !
- C'EST UN ORDRE !

C'est là que je couru me réfugier dans un coin de la pièce, alors que mon père ressortais par l'écurie, une poignée des ces maudits ont débarqués dans le château après avoir défoncés la grand-porte, je saisis une dague qui se trouvait non-loin de moi et les attendis dans l'angle de la porte, il ne tardèrent pas à entrer, mais, ils ne purent réagir, pris de vitesse, ils finirent la gorge tranchée. Attendant la fin du raid j'allais dans la cour du château du plus vite que mes jambes me le permettaient, je les vis tous massacré, couverts de sang, je couru retrouver le cadavre de mon père, inerte, l'épée à la main, tranché d'ici et de là par une centaine de lames...

Herumor Elentir

Nombre de messages : 42
Age : 20
Date d'inscription : 31/10/2009

Feuille de personnage
PV:
11/11  (11/11)
Level up:
0/0  (0/0)
Level: 1

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le forum recrute des MJ

Message  Yavandir le Mar 3 Nov - 23:31

J'ai été très absorbé par ton histoire, elle est bien rédigé. Félicitation. Tu peux créer ton compte MJ ! Bienvenue en enfer ! Twisted Evil

_________________
"Ai ! Laurië lantar lassi surinen, Yéni unotimë ve ramar aldaron !"

Yavandir

Nombre de messages : 216
Age : 22
Date d'inscription : 24/12/2008

Feuille de personnage
PV:
10/11  (10/11)
Level up:
63/100  (63/100)
Level: 1

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le forum recrute des MJ

Message  Herumor Elentir le Mar 3 Nov - 23:34

youuhouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu Twisted Evil

Herumor Elentir

Nombre de messages : 42
Age : 20
Date d'inscription : 31/10/2009

Feuille de personnage
PV:
11/11  (11/11)
Level up:
0/0  (0/0)
Level: 1

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le forum recrute des MJ

Message  Johann le Mer 2 Juin - 15:26

Désolé pour le rpg qui n'est pas vraiment dans le contexte de Warhammer, mais j'ai été plus inspiré par Robin Hood (je viens de regarder une saison complète, peut-être que ça explique). Ne cherchez pas de "trucs" particuliers avec les pinsons, il n'y en a pas >_<
Je sais que cela ne correspond pas exactement à ce que l'on demande à un mj, mais niveau productivité, ça me paraît correct.
_________________________________

HIVER 1193

Le crissement des feuilles sous les bottes était un bruit agréable pour Will Scarlett, et ce pour plusieurs raisons. La première était que, s'il n'entendait que le bruissement des feuilles, cela voulait dire qu'il était le seul et donc, sans danger. La deuxième était que, s'il était seul, personne ne pourrait remarquer qu'il était nostalgique, et la dernière, enfin, était qu'il avait toujours aimé marcher dans les feuilles mortes. Sous le couvert des arbres, le soleil faisait quelques percées, traversant les épais branchages pour offrir quelques rais de lumière, donnant à Sherwood cet caractère magique et idyllique que Will aimait tant.

Un pinson sifflait joyeusement une douce mélodie que le jeune homme entreprit d'imiter pour se détendre. Une mission avait été lancé à Nottingham et Will avait dû rester au campement. Il savait que les hors-la-loi étaient de retour, mais il avait envie de prendre un peu de temps pour lui. La journée avait été plutôt rude, et, même s'il aimait détrousser les riches et savait qu'il s'agissait d'un travail noble et gratifiant, il ne pouvait s'empêcher d'avoir la sensation de n'être pas à sa place. Il s'installa donc dos à l'arbre dans lequel se trouvait le pinson et bascula la tête de sorte à admirer l'oiseau.

Il faisait agréablement bon, une tiédeur sèche, pour changer de l'humidité constante de la forêt. Respirer devenait plus aisé et Will se réjouissait intérieurement de la disparition de la moiteur habituelle. Avec un peu de chance, Robin les autoriserait à aller nager un peu, pour profiter du soleil. Il y avait bien longtemps que Will n'avait passé un peu de temps sans ses compagnons et, même s'il les appréciait énormément, il avait parfois besoin d'un répit, d'un instant de solitude pour se rappeler qui il était, pour se souvenir de ce qu'il avait dû laisser derrière lui. Il aimait les Joyeux Compagnons, mais parfois, il lui semblait difficile de feindre d'appartenir à ce groupe. Il était le plus jeune, le moins instruit, celui qui n'avait pas d'expérience et qui, par conséquent, n'avait pas grand chose à dire. Parfois, il en voulait à la Terre entière mais, en général, il se contentait d'écouter attentivement, espérant retirer des enseignements des autres membres de la bande.

Il était ainsi perdu dans ses pensées, suivant le sifflement enjôleur du pinson quand il entendit un bruit de pas. Ses réflexes parlèrent pour lui : il se tut et, plaqué contre l'arbre, se tint près à frapper, ses deux haches en mains.


Robin posa le coffre à terre, au campement. C’était le dernier. Il mit ensuite les mains sur ses hanches, avec un air de satisfaction extrême. Il leva la tête vers ses compagnons, et il les félicita, avec un grand sourire. Chacun jubilait. Aujourd’hui, la mission à Nottingham avait été plus que réussie. Ils avaient dérobé quatre coffres remplis d’or, qui provenaient des impôts collectés. Avec ça, ils allaient pouvoir nourrir les villages pendant tout l’hiver ! Robin se frotta les mains et souffle dessus pour se les réchauffer. Much était déjà aux fourneaux, Allan comptait l’argent, Djaq était près de lui, et Petit Jean se tenait en retrait, le regard dans le vide. Il ne manquait que Will, et le tableau serait parfait. Enfin, pas tout à fait…

Robin se souvenait de lui avoir demandé de rester au campement pendant leur absence, mais il ne le voyait plus. Il fronça les sourcils avant de jeter un coup d’œil aux alentours. L’ancien noble posa son arc et son carquois contre sa couche et il laissa ses compagnons, s’absentant un petit moment, pour chercher le hors-la-loi. L’herbe craquait sous ses pieds. Et pour cause : l’hiver était rude et particulièrement froid cette année. Il ne neigeait pas, du moins pas encore. L’herbe se mourait, ainsi que les récoltes des villageois, se disait Robin. Le peuple allait enfin prendre pleinement conscience de son utilité à lui et à sa bande. Ça ne pouvait être qu’une bonne chose après tout.

Mais ce qui accompagnait ces temps rudes étaient aussi des taxes de plus en plus élevées. Le peuple donnait déjà tout ce qu’il pouvait, alors comment donner plus ? La situation était très instable, en effet. Les pas de Robin se succédaient, d’allure variable. Lorsqu’il croyait entendre quelque chose, il marchait moins vite, et puis lorsqu’il réalisait que ça n’était rien, il repartait de plus belle. Lorsqu’il sentit les rayons chauds du soleil, il se sentit bien. Il approchait d’une étendue d’eau lorsqu’il entendit le doux chant d’un pinson. Il semblait heureux. Un autre le rejoignit, et Robin observa le spectacle attendrissant des deux oiseaux. L’un nettoyait l’autre. Il pense alors à la seule personne qui lui manquait véritablement en cet instant : Marian.

Il continua de marcher, mais perdu dans ses pensées, il n’entendit par quelqu’un bouger, et il n’arriva pas à réagir vite. Un coup l’atteignit au ventre, et alors qu’il se pliait en deux, il découvrit Will sur ses gardes, les deux haches à la main. Il comprit alors que Will lui avait donné un coup, mais heureusement pour lui, il n’avait pas utilisé la hache. Le coup lui avait coupé le souffle, et à présent, il luttait pour retrouver une respiration normale. Avec l‘aide de Will, il s’appuya contre l’arbre pour reprendre son souffle. Que faisait-il là alors qu’ils étaient tous au campement ? Quelques secondes passèrent, et lorsque Robin eut repris son souffle, il lui dit que ça n'était rien, avant même que Will ne s'excuse, un sourire aux lèvres. Il lui demanda:


« Tu devrais revenir au campement, Much prépare du lapin... »

Très surpris, Will se confondit en excuses. Il aurait dû reconnaître les pas de Robin, il aurait dû savoir, il aurait dû... Frapper Robin, quelle idée!

"Je...je suis confus Robin, je ne pensais pas que... J'ai cru que les hommes du Shérif étaient dans la forêt..."

Se sentir plus piteux relevait sans aucun doute de l'exploit. Le jeune Scarlett gardait la tête baissée, honteux d'avoir failli massacrer son bienfaiteur. Ne pouvait-il pas s'abstenir de faire ce type d'erreurs des plus grossières ? La culpabilité lui brûlait la gorge, et le hors-la-loi rangea ses armes sans oser regarder Robin en face. Les pinsons continuaient de siffler joyeusement, et Will se sentit obligé de s'expliquer sur son comportement des plus douteux, car, s'il faisait bien souvent des erreurs, il n'en restait pas moins des plus loyaux.

"Vous étiez rentrés et je m'étais dit que je pourrais partir me promener un peu, je ne pensais pas que tu me chercherais... Ni que Much serait déjà aux fourneaux..."

S'il s'était déjà senti idiot, il avait rarement atteint un tel degré de stupidité.
Pourtant, Robin ne semblait pas particulièrement fâché. Will chercha sur son visage une trace de colère, ou d'agacement, mais il n'en trouva pas et, un peu plus à l'aise, il se remit à respirer.


"Au fait, comment s'est passé la mission à Nottingham? Vous n'avez pas eu trop d'ennuis j'espère?"

Il passa une main gênée dans ses cheveux de jais, se sentant encore coupable d'être parti et d'avoir attaqué Robin. Pourtant, même si son esprit s'attachait à la conversation avec le hors-la-loi, il ne pouvait s'empêcher de songer à Luke, à la vie qu'il aurait eu si les choses avaient été différentes, à son père, estropié par sa faute et à sa mère, morte pour les mêmes raisons. Cent fois, Dan Scarlett avait répété à ses fils qu'ils n'avaient pas à se sentir coupables, qu'ils n'étaient en rien responsables de ce qui se passait dans une Angleterre qui se mourrait au jour le jour mais Will, lui, ne pouvait s'empêcher de s'infliger mille et un reproches. En temps qu'aîné, il aurait dû protéger Luke, et puisqu'il était grand, il aurait dû prendre soin de ses parents. Et il n'avait fait ni l'un, ni l'autre...

Comment alors ne pas avoir envie de hurler toute la colère qui le rongeait ? Il se contenta de respirer et, conservant comme toujours son apparence calme de jeune homme sage, il fit un petit sourire maladroit à Robin ; que pouvait-il comprendre à cela, lui, le seigneur de Locksley ? Certes, c'était un homme bon, et meilleur encore mais, que pouvait-il faire pour réparer le passé? Rien. Car Robin était un homme, malgré ce que le peuple - et Will aussi - pouvait croire.


-----------------------------

Guy ce jour là avait la charge de mener un courrier à un allier du Shérif en toute discrétion. Il était donc seule sans escorte, ce qui, pour traverser Sherwood était complètement idiot, mais ainsi était les ordres du "maitre". Alors Gisborne chevauchait seul, épée à la ceinture, dague et poignard bien attaché, arc dans le dos. Il était prêt à tout pour se défendre et pour porter sa lettre. Ce que personne ne savait, pas même Guy c'était qu'un second cavalier était partit en contournant la foret, portant les vrais informations. L'homme de main du shérif lui, ne portait qu'une lettre destinée à Robin...
Guy se déplaçait sur son étalon blanc avec une pointe d'appréhension. Jusque là le chemin c'était très bien passé, trop bien à son avis. C'est pourquoi il était tant pressé d'en finir. Tout était trop calme...
Alors qu'il se faisait cette réflexion, Guy entendit un bruit venait de la forez autour du sentier. Alors il immobilisa sa monture, oreilles aux aguets, prêt à se défendre. Mais il ne voulait pas être pris au dépourvu. Alors il s'adressa à l'inconnu d'une voix forte et grave.


- Qui que vous soyez, sortez d'ici !

La forêt se tut, et soudain, Will se sentit vraiment mal à l'aise. Il venait de se faire repérer comme s'il était né de la dernière pluie. Il savait que c'était une erreur mais se dit que, peut-être, il pourrait s'en faire un avantage. Il s'empara donc de son arc et décocha une flèche juste devant le cheval de Gisborne.

-Je crois, monsieur, que je n'ai pas d'ordre à recevoir de vous!

En fait, Will avait pour Gisborne une haine qui semblait sans limite, à la foi à cause de la mort de sa mère et pour la main de son père. S'il avait pu l'éliminer, il l'aurait sans doute déjà fait, mais Will Scarlett avait d'autres objectifs...plus nobles ceux-là. Il était bien caché et Guy aurait du mal de le voir, même s'il pouvait (cela venait d'être prouvé) l'entendre. Il savait bien que si Guy chevauchait à Sherwood, ce n'était pas pour une visite de courtoisie.

-Ne bougez-pas, ou vous risqueriez de le regrettez amèrement.

La flèche se planta devant son étalon, qui, par réflexe, se cabra. Guy se cramponna sur sa selle en homme ayant l'habitude de chevaucher et regarda d'où venait la flèche. Il ne voyait personne. Guy soupira un instant tout en pensant que ce n'était pas Hood lui même, car si cela avait été le cas, il serait devant lui et non pas caché comme une fillette. Guy sourit ensuite calmement. Il allait peut être pouvoir tirer avantage de cela. S'il capturait un homme de Hood, celui ci serait bien obligé de venir le secourir. Cette idée lui plaisait énormément et il ne le cachait pas. En effet, un large sourire glacé éclairait son visage. Quand il prit la parole, il eut une voix doucereuse qui n'allait pas du tout avec le personnage et qui renforçait son côté froid.

- Et bien ? On a peur ? Je crois que tu es seul il me semble. Que vas-tu faire contre moi ? Hein?

Guy réfléchissait en même temps. Qui cela pouvait être ? Le larbin de Robin ? Non, lui ne le lâchait pas d'une semelle. Le grand costaud ? non, la voix était trop fluette. Alan ? Non, il était trop lâche cela Guy le savait. Alors il ne restait qu'une personne. Le gamin. Le gamin qui suivait Robin. Guy pensait qu'il avait une chance face à lui. Il était trop pressé de faire ses preuves sans doute...

- Allé petit ! Sort d'où tu es, et je te promets d'être clément avec toi.

Cela était faux, tout le monde le savait. Mais Guy comptait sur la naïveté de ce petit hors-la-loi...

Will se cramponna à son arc mais ne bougea pas. Gisborne se fichait de lui ouvertement. Il ne pouvait pas, il ne devait pas céder. Quitte à passer pour un lâche. De toute faon, il était devenu un hors-la-loi alors...tant qu'à faire...


-Clément dans quel genre? La pendaison directement, sans la torture? On a déjà donné je vous le rappelle!

-Ce que je veux savoir, c'est ce que vous faites à Sherwood? Pas une promenade de santé, de toute évidence.


Il banda son arc, prêt à tirer si nécessaire. Gisborne ne lui échapperait pas.

Guy ne bougeait pas, bien que son cheval commençait à piaffer. Il était là pour attraper le gamin et il le ferait. Il le forcerait à sortir de son trou. Cela c'était une certitude. Il ferait tout pour. Alors Guy se mis à réfléchir (oui, c'est possible !). Il fallait trouver ce qui le ferait sortir de ses gonds. Première tentative...



- Alors comme cela Robin t'a envoyé seul ? Oh, mais c'est bien ça pour un petit comme toi ! Tu gagnes du galon !


Guy mettait une première attaque personnelle. Oh, il était très fort pour cela. On peut dire que la parlotte c'était son fort. Mais le reste... Non Guy était un homme d'action certes, mais il agissait bien trop à l'instinct. Mais cette fois ci il voulait réfléchir. Il voulait faire un minimum d'effort pour un maximum de rendement. Il avait une idée derrière la tête et oubliait complètement sa mission. Guy voulait faire du mal à Robin et tout les moyens étaient bons. Lui ravir Marianne tout d'abord avec ce mariage envisagé, et ensuite faire du mal à sa bande. Guy ne rêvait que de voir Robin au bout d'une corde. Il lui avait tout pris et allait lui le payer... Et Guy commencerait par ce petit gamin !


- La pendaison ? non ! Si tu es sages et que tu sors de là, je te promets que tu pourras revoir ta famille avant de mourir... Dans d'atroce souffrance ! On en défie pas le Shérif comme cela ! Tu devrais le savoir !


Guy eut alors un rire froid qui semblait raisonner dans le sombre écho de la foret. Il ne savait pas pour le père de Will ni pour sa mère mais il pensait à la misère, à tout les morts que Robin et sa bande essayaient de sauver ou d'aider en vain... Cela sans doute le mettrait en colère. Sinon Guy avait encore des répliques cinglante à l'esprit...

Will encaissa le premier affront sans trop de mal. Il avait déjà conscience d'être le plus jeune, celui qui n'avait pas sa place dans le groupe. Pour lui, donc, ce n'était qu'une forme de réalité. Seulement, Robin ne l'avait pas envoyé, il était là de son plein gré (en réalité, pour lever des collet, histoire de trouver un lapin à manger) et se moquait, par conséquent, des insinuations de Guy.

Ce qui lui fit plus de mal, ce fut l'allusion à sa famille. Dans son esprit, les visages de Luke, de son père, de sa mère, de sa tante Annie défilaient, et faisaient monter d'un cran sa colère. La fureur grondait en lui, et, sentant bien que son manque de sagesse allait le perdre, il apparut, arc bandé et haches à disposition, prêt, au moindre mouvement, à bondir sur Gisborne.


-A votre place, je ne parlerais pas de ce que je ne connais pas!

Sa voix, ferme et difficilement mesurée, prenait des accents de menace. Il y avait dans son regard une lueur de folie, comme s'il avait vendu son âme au Diable.

Alors Guy avait vu juste ! Il avait tapé dans le mille en parlant de sa famille... Will était devant lui, arc bandé, le regard fou. Guy lui n'avait pas peur. Il ne craignait pas ce gamin incapable comme son "maitre" de tuer quelqu'un. Alors Guy eut un sourire froid tout en le fixant. Ce que cet homme pouvait être agaçant quand il s'y mettant ! Et cela semblait être le jeu favoris de Gisborne.
L'homme de main du shérif fit avancer son cheval vers Will pour se poster devant ce dernier. Il n'avait pas peur non. Alors il sortit sa lame, et le pointa vers le gamin.


- Ben alors ? J'ai visé juste ? Qui ? Qui a été torturé, hein ? Papa ? Maman peut être !

Guy eut une rire presque diabolique. Il savait que la rage et la colère donnait des réactions vives mais maladroites. Guy était spécialiste dans ce genre de chose ! L'homme en noir avait le regard sombre et le sourire froid de ceux qui savent qu'ils fond du mal. Lui n'avait rien à perdre. De si prêt la flèche ne le toucherait pas car Will ne pourrait pas viser. Alors pourquoi fuir ? Non, Guy était là et il attraperait le gamin pour mieux attraper Robin. Car en fin de compte, Guy n'avait rien à faire de Will ! Tout ce qu'il voulait c'était Robin...

- Robin n'a pas pu les sauver ? Comme c'est dommage ! Vraiment ! Dieu est injuste de laisser souffrir des gens comme ça !

Guy regarda le ciel sans savoir ce qu'il faisait. Il ne connaissait rien de la vie de Will et faisait ce geste comme s'il avait blasphémer. Ce qui Guy pouvait être mauvais... le Diable en personne quand il le voulait !

Will, quand il vit l'épée de Guy, dégaina la sienne. La lame est un peu plus courte, mais toute aussi efficace. Son arc, dans la foulée, se retrouva au sol. Si Guy n'était pas effrayé, Will n'avait pas peur non plus. Il était dans un tel état de rage que, s'il en avait eu l'occasion, il aurait déjà transpercé Gisborne de sa lame. Alors, répondant au sourire de l'homme en noir, il dévoila ses jolis quenottes d'un air mauvais.


-Si vous n'étiez pas un lâche, vous descendriez de votre cheval et on règlerait ça. TOUT DE SUITE!

Si Guy pouvait être plus diabolique que Méphistophélès en personne, le jeune hors-la-loi, lui, pouvait été plus inconscient et téméraire que Robin, ce qui, l'un dans l'autre, ce valait. Il venait de défier Gisborne, ce qui tenait de la pure folie, mais semblait ne pas s'en soucier, comme si c'était la chose la plus naturelle qui soit. Il voulait juste qu'il paye.

Mettre ainsi Guy au défit était de la pure folie mais Will ne semblait pas s'en rendre compte. La colère l'aveuglait sans doute pour ne pas voir que cette folie pourrait, pouvait, et finirait mal ! Guy n'était pas du genre à se laisser faire, ça non. Alors, avec un sourire carnassier il descendit de cheval pour se placer face à Will. Gisborne avait pour lui l'allonge et la carrure. Il n'avait rien à craindre d'un petit paysan.


- Bien. Maintenant que je suis en face de toi, qu'est ce que tu vas faire ? Appeler ta maman ?

Guy eut un rire plus que diabolique. Il émanait de lui quelque chose de sombre, de fort. Une force brute mais aussi nocive pour qui s'en approchait. Guy semblait le mal absolu en cet instant. De sa douceur avec Marianne rien ne subsistait et il demeurait un homme froid et rigide devant celui qui l'avait mis au défi.
La lame de Guy, une lame droite au pommeau ouvragé mais pas trop ne tremblait pas. Il avait une prise forte et, carrant les épaules, il s'adressa de nouveau à ce gamin qui allait en voir de toute les couleurs dans les secondes à venir.


- Dis moi, que fait-on ? Tu appelles Robin et tu passes pour un pesneux, ou tu te bas comme un homme au risque certain de te faire attraper et de souffrir ! Remarque tu peux toujours t'enfuir ! Oh... mais tu n'as pas de cheval ! J'ai bien peur qu'il n'y ai pas de solution hormis te battre gamin !

Guy n'était pas d'humeur. Tout ce qu'il voyait c'était un moyen d'attraper Robin. Alors il ne se jetait pas tête baissée dans le combat. Il devait attendre, se calmer et trouver le bon moment. Il ne voulait pas tuer Will, il voulait simplement l'attraper pour pourvoir faire sortir Robin de son trou afin de le prendre. Car si Robin venait à Nottingham... Cela en était finit de lui ! Guy le jurait sur la tombe de sa mère.

Will, lui, voulait un duel à mort. Et, comprenant que ce n'était pas l'intention de Guy de Gisborne, il s'enflamma.

-Je ne me bats pas pour des broutilles! Si vous acceptez le combat, il faudra accepter de mourir aussi!

Il avait déjà une garde, plutôt sèche et ferme, et n'attendait que le premier coup de lame à encaisser. Pour lui, ce combat était un aubaine, à la fois pour venger sa mère et son père, mais aussi pour débarrasser Nottingham d'un de ces pleutres. Car, si la mort du Shérif risquait d'avoir une incidence, celle de Guy, elle, serait des plus discrète.
Il sentait l'impatience de Gisborne, son mépris et sa fierté. Il était sûr de lui. Will réalisa alors qu'il pouvait perdre, mais n'en fit pas de cas. Mourir la tête haute valait mieux que de laisser Gisborne en vie. Locksley méritait tellement mieux. Et lui, Will Scarlett, tenait à sa vengeance.


-Je suppose, ô grand Seigneur de Locksley il y mettait toute son ironie que tu connais la famille Scarlett? Parce que c'est Will Scarlett que tu vas combattre aujourd'hui. Et cette fois-ci, fais les choses comme un homme!!
Il avait toute la fougue stupide de la jeunesse, ce manque cruel de sagesse qui risquait de lui coûter la vie, mais qui lui donnait la force d'aller jusqu'au bout dans ses erreurs.

Guy était à la fois amusé par tant de courage et déçu par tant de parlote. Ce gamin en avait dans les braies cela était une évidence, mais il lui manquait la hargne et le courage. Alors Guy fit tourner dans les airs sont épées, comme un moulin à vent, afin de l'impressionner. Guy savait que la jeunesse avait peut être pour elle la folie, elle n'avait pas pour elle le courage et l'envie de mourir après si peu de temps sur terre. Guy avait eut son âge et avait été comme lui. Révolté, en colère et fou. Mais il c'était calmé. Enfin en certain point. Il avait trouvé une autre façon de vivre. Un autre idéal pour lequel combattre. Il servait ses propres intérêts.
Guy fit un pas en avant et, sans crier garre, il porta le coup d'épée. Un coup fort, rapide et précis. Il opposait le fort de sa lame au faible de celui de Will. Il savait que cela allait faire trembler la lame au possible. Cela ferait aussi trembler la main du gamin et cela était une bonne chose. Guy voulait faire peur. Faisant ce mouvement, Guy c'était rapproché de Will et il sentait maintenant jusqu'au souffle du gamin. Guy en profita pour murmurer.


- Et bien petit... On ne sait pas se défendre ?

Guy se dégagea rapidement et se remit en garde. Il cherchait la faille et il la trouverait. Il attendait maintenant que Will se défende pour pouvoir le "saisir au sol" et retourner sa hargne contre lui...

Le choc résonna dans la lame, et l'onde se propagea jusque dans les muscles de Will. Il ne lâcha pas son épée pour autant. Il savait se battre, même s'il n'avait pas eu l'éducation de Gisborne. Will, une fois rétabli en position, en profita pour attaquer de taille, en plein dans l'épée de Guy, qui savait parer les coups d'un "débutant".


-Vous me prenez vraiment pour un pinson tombé du nid hein?

Will enchaînait les attaques, voulant gagner du terrain sur Guy, l'acculer à un arbre pour lui trancher la gorge. Il voulait juste ça: le tuer, assouvir ses besoins primaires de vengeance.

Guy souriait face à de tels coups. Oui, il avait bien affaire à un enfant et cela l'amusait. S'il continuait à frapper comme cela, il n'arriverait à rien. Frapper de taille sur une lame était non seulement idiot mais cela ne servait à rien. Guy parait facilement les coups, mais devant une telle impatience, Guy avait toute ses chances. Alors, quand Will se mit en avant pour frapper, Guy trouva la faille et, d'un coup bien placé du plat de l'épée, il lui enfonça la lame dans les côtes. Il ne l'avait pas blessé. Juste coupé la respiration et causé une douleur terrible. Guy savait que Will lâcherai sa lame et à ce moment là...
Guy eut alors un sourire fou et se mit à rire.


- Alors petit, on ne sait pas se battre avec une épée ! Tu es encore un enfant !

Guy secoua la tête et attrapa la lame de Will et il l'a jeta loin de lui. Maintenant il ne pouvait plus se défendre avec une lame. Guy avait l'allonge et à moins d'un miracle, Will était bon pour le cachot ! Guy mit sa lame sur la gorge de Will avec un sourire carnassier...

- Alors ? Je m'y prends de quelle façon ? Douce ou forte ?

Will, à terre, ne dis rien. Il avait perdu, soit. Tant pis. Mourir ne serait que le commencement d'autre chose. Une nouvelle vie, peut-être plus douce, celle-là?

-Je ne sais pas me battre à l'épée, mais vous êtes un lâche. Vous affamez les gens pour les tuer, vous êtes obligé de pleurer pour que Lady Marian vous aime! Vous croyez quoi? Personne ne vous aime!! Nottingham veut votre peau et le Shérif vous considère comme un jouet!!

D'un coup de hache, il repoussa la lame de Guy et se releva dans une roulade sur le côté. Peut-être que tout n'était pas joué, finalement.

-A armes égales alors, si je ne sais pas me battre. A moins que vous n'ayez peur d'un pauvre paysan et de sa hache?

Un rai de lumière éclairait le tranchant de la lame qui, bien effilée, parfaitement aiguisée, aurait fait son effet sur n'importe qui. Will, arme en main, se sentait d'aplomb pour redorer le blason des Scarlett.
Si Guy voulait le tuer, il serait déjà mort. Donc, il devait être le seul à se battre pour de vrai, en fin de compte. L'idée lui plut et lui redonna du courage, ou de la folie, si vous préférez.


Guy n'avait nullement peur. Pas plus qu'il n'était touché par les paroles de ce gamin qui se croyait fort. Au jeu des paroles blessantes, Guy était le plus fort et il le savait. Tout comme il était le plus fort aux armes. Face à Will, Guy savait qu'il avait gagné. Il avait tout gagné. Pas la peine de se forcer. Cela était une histoire écrite d'avance.
Guy vit la lumière éclairer la lame de la hache et cela lui arracha un sourire. Pas la peine de partir en courant. Une hache avait un manche court. Guy avait pour lui l'allonge de sa lame. Tout était joué d'avance. Rien n'était perdu. Alors Guy eut un sourire horriblement déformé par un rictus de haine et de joie intense. Il allait capturer le gamin pour l'enfermer et enfin attirer Robin dans un piège qui se refermerait à jamais sur lui.


- Et bien petit, on pense pouvoir se mesurer à moi ?

Guy éclata d'un rire froid qui fit s'envoler -pure coïncidence ?- un corbeau. Signe néfaste pour les paysans, Guy lui voulait y voir un présage de sa victoire. Alors, sans attendre, il profita de l'allonge de son bras et attaqua de face, sans même chercher à feinter. Il attaquait d'estoc, visant le ventre. Il était en pleine forme ! Will serait son prisonnier avant la demi-heure.

- Viens te battre si tu te crois un homme gamin !


Dernière édition par Johann le Jeu 3 Juin - 16:59, édité 1 fois

Johann

Nombre de messages : 37
Age : 23
Date d'inscription : 01/04/2010

Feuille de personnage
PV:
12/12  (12/12)
Level up:
30/30  (30/30)
Level: 1

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le forum recrute des MJ

Message  [MJ] L'Ange de la Mort le Jeu 3 Juin - 0:17

Magnifique, j'étais à fond dedans, envois moi par MP le pseudo que tu désir en temps que compte MJ, bon jeu !

_________________
"Le ciel est la vie et la mort, et moi, j'en suis l'ombre, ais confiance, je vais te guider vers mon royaume obscur."

[MJ] L'Ange de la Mort
Meneur de Jeu

Nombre de messages : 409
Age : 22
Date d'inscription : 05/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://warhammerjdr2.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le forum recrute des MJ

Message  Invité le Sam 24 Juil - 2:35

Je suis une légende pourtant personne ne pourrai me donner d'age, je suis née en l'an de grâce 1330 à Florence en Italie. Dans le grenier familiale j'ai découvert a mes onze ans un grimoire...
Voici mon Histoire Moi l'Éternel Nicolas Flamel .


31 Juin 1341 - Manoir Flamel :

Je montai doucement les marches menant au grenier. Padré et Madré était absent j'en profitai.
Les marches grinçai, et de la poussière s'éleva de l'escalier sous chacun de mes pas.
J'avais pour interdiction de monter dans les combles, pourtant j'avais une irrésistible envie de voir ce a quoi ressemblé cette chambre poussiéreuse situé si haut.

Enfin j'arrivai devant la porte.Grande et silencieuse elle était rouge foncé ce qui m'indiqua qu'il s'agissait probablement d'une porte en merisier.

J'ouvris la porte...
Je découvris une grande pièce peu meublé.
Il y avais seulement un secrétaire, un petit coffre et une grande table ou reposés moult objets.
Je m'avançai prudemment vers la table, il y avait là, un chandelier, un compas cassé, une horloge démodé et une clef.
Je saisi la clef scruta dans l'ombre le secrétaire, m'avança y mit la clef et tourna.
Elle s'y emboiter parfaitement.
J'ouvris donc le secrétaire et discernais huit petits étuis en bois.
Je les retirer les un après les autres.
Je ne vit d'abord que de la poussières et des toiles d'araignées dans les cinq premiers... Et enfin dans le sixième j'aperçus une autre clef plus petite qui devait surement ouvrir le coffre.
Je m'approchais donc de celui-ci... J'y rentra la clef et découvrit de grandes étoffes.
Je les déplier toutes lorsque qu'un objet carré en papier tomba de l'une d'elle.
Je décidais de déchirer le papier et vit sous mes yeux émerveillé un livre incrusté de rubis.
Je l'ouvris et une force étrange se répandis en moi...


-LES MERVEILLE DE L'ALCHIMIE ET DU MONDE-
Chapitre 1 - La Tâche d'un Alchimiste.
Chapitre 2 - La Carte des Alchimiste du Monde.
Chapitre 3 - L'atelier d'un maître Alchimiste.
Chapitre 4 - Les accessoires d'un Alchimiste.
Chapitre 5 - Formules & Sortilèges.
Chapitre 6 - L'Alchimie une science.
Chapitre 7 - Conclusion.


Le jeune Nicolas s'aventura a la section 6 - L'Alchimie une science.
Pour lui ce fut sa découverte, il tenait entre ces mains des siècles d'apprentissage et de rigueur.
Un frisson le parcouru, il plongeait dans le livre tout le passionné...
Quand soudain la porte de la demeure claqua ses parents était rentré...

"Nicolas o sei? " Dit sa mére en italien.
Il ferma le livre le mit sous son pull ferma le coffret sorti de la pièce et descendit les marches.
"sono qui madré ! " Répondit t-il.

A suivre...



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le forum recrute des MJ

Message  [MJ] L'Ange de la Mort le Sam 24 Juil - 3:30

Ta réécriture no Copyright de l'Alchimiste est très prenante. J'accepte ta candidature. Envois-moi par MP ton nom de compte MJ ainsi que ton mot de passe et je me chargerai de créer celui-ci.

_________________
"Le ciel est la vie et la mort, et moi, j'en suis l'ombre, ais confiance, je vais te guider vers mon royaume obscur."

[MJ] L'Ange de la Mort
Meneur de Jeu

Nombre de messages : 409
Age : 22
Date d'inscription : 05/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://warhammerjdr2.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le forum recrute des MJ

Message  Invité le Sam 24 Juil - 12:05

enfaite j'ai inventé a partir de moi l'éternel Nicolas Flamel ^^'

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le forum recrute des MJ

Message  [MJ] L'Ange de la Mort le Sam 7 Aoû - 15:05

Encore mieux dans ce cas, Je t'en prie envois moi par mail tes coordonnées de connexion pour ton compte MJ, je vais te le créer Very Happy

_________________
"Le ciel est la vie et la mort, et moi, j'en suis l'ombre, ais confiance, je vais te guider vers mon royaume obscur."

[MJ] L'Ange de la Mort
Meneur de Jeu

Nombre de messages : 409
Age : 22
Date d'inscription : 05/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://warhammerjdr2.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le forum recrute des MJ

Message  Léo Schiffer le Ven 12 Nov - 23:40

Cela faisait 20 jours que Valadir attendait. Il était la plupart du temps perché sur un arbre mais il descendait parfois pour cueillir des baies, ramasser les corps des animaux qu'il avait chassé où boire de l'eau dans une source proche.  Valdir devait surveiller un passage car la forêt risquait d'être attaquée par une horde d'hommes-bêtes. Il ne s'ennuyait pas, il était alaise dans la forêt. C'était même son habitat principal.

Les trois quarts de l'année : quand le temps n'était pas trop froid, il dormait sur des arbres de la forêt. Valadir se sentait mieux dans la forêt que dans les demeures avec d'autres elfes. Il connaissait chaque homme-arbre, chaque esprit, chaque source de la région où il vivait. Il était silencieux, invisible et ses flêches était précises et mortelles. C'était sûrement pour ça qu'il était devenu forestier, ombre gardien d'Athel Loren.

Athel Loren est la plus grande, la plus mystérieuse et la plus dangereuse des forêts du vieux monde. Cette forêt est dangereuse par ses arbres vivants, ses esprits agressifs, ses aigles géants et ses habitants : les elfes sylvains.

Valadir entendit un grondement qui perturbait le silence de la forêt. Les hommes-bêtes arrivaient. Le bruit n'était pas très intense, ça devait être une petite patrouille. En quelques secondes, une dizaine de novices forrestiers plongèrent des arbres et attérirent sur des cheveaux avec une agilité presque incroyable, magique. Ils partaient déjà prévenir un groupe de gardes elfes pour que ceux-ci les soutiennent. Ils n'avaient pas besoin d'être beaucoup pour contrer le petit grouppe qui arrivait.

Valadir était invisible dans son arbre. D'autres forestiers des environs se rapprochaient de lui à mesure que le détachement homme-bête progressait. Tous étaient prêts, camouflés, leurs arcs bandés, lorsque le groupe apparut. À ce moment là, Valadir su qu'il était perdu. L'armée était belle et bien petite mais ce n'étaient pas des hommes-bêtes. C'était le cortège noir, un groupe de cavaliers vampires bretonniens dirigés par un sorcier surpuissant. Ils voulaient récupérer une relique puissante d'Athel Loren...
En une seconde, une volée de flèches se brisèrent sur les haumes des cavaliers en armure rouge sang, alors que le sorcier vampire enflamma un arbre qui abritait deux forestiers. Quelques forestiers sautèrent des arbres sur les cavaliers. Malgré leur agilité et leurs épées, ils finirent empalés sur les lances
des vamipres. Le combat s'annonçait perdu. Valadir était toujours sur son arbre, essayant de perçer les armures des chevaliers de ses flèches lorsqu'il se sentit bouger. Il faillit perdre son équilibre, croyant que l'arbre tombait. Mais l'arbre ne tombait pas, il se réveillait...

Léo Schiffer

Nombre de messages : 22
Age : 22
Date d'inscription : 14/04/2010

Feuille de personnage
PV:
11/11  (11/11)
Level up:
0/0  (0/0)
Level: 1

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le forum recrute des MJ

Message  [MJ] L'Ange de la Mort le Dim 14 Nov - 14:07

C'est pas mal Léo, J'accepte ta candidature, tu peux faire ton nouveau compte sans oublier d'y inclure [MJ] devant ^^ Je me chargerai de t'associer les pouvoirs avec ^^

_________________
"Le ciel est la vie et la mort, et moi, j'en suis l'ombre, ais confiance, je vais te guider vers mon royaume obscur."

[MJ] L'Ange de la Mort
Meneur de Jeu

Nombre de messages : 409
Age : 22
Date d'inscription : 05/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://warhammerjdr2.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le forum recrute des MJ

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum