Partagez
Aller en bas
avatar
Meneur de Jeu
Nombre de messages : 409
Age : 24
Date d'inscription : 05/12/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Empire

le Ven 2 Jan - 19:37
De nos jours

L'Empereur actuel, Karl Franz, est monté sur le trône en 2502 CI, dans toute la vigueur de sa jeunesse. Gouvernant depuis Altdorf, il a montré plus d'habileté et de caractère que ses prédécesseurs immédiats et il a tenu sa promesse d'établir un gouvernement fort. Sous sa férule, les Électeurs ont dû se mettre au pas et il a habilement su manœuvrer les cultes de Sigmar et d'Ulric dans leurs tentatives de remporter ses faveurs.

Les experts et les érudits prétendent que Karl Franz est capable de maintenir l'ordre en forçant les différentes factions à passer des accords « réciproquement inacceptables par toutes les parties ». Grâce à sa compréhension supérieure des courants d'influence, l'Empereur a remporté de nombreuses victoires en accordant aux personnes non pas ce qu'elles désiraient mais plutôt ce qu'elles ne voulaient pas que d'autres obtiennent. C'est en utilisant de semblables tactiques qu'il a réussi à convaincre les guildes d'Altdorf de signer la célèbre «Convention sur les miasmes» de 2506 (par laquelle elles sont tenues de verser d'énormes amendes et des frais exorbitants), non pas parce qu'elles croyaient au concept de la propreté d'Altdorf, mais parce qu'elles espéraient que cet accord ruinerait leurs rivales.

En homme d'État éminent, puissamment épaulé par d'excellents conseillers, Karl Franz a réussi à manoeuvrer cet Empire indiscipliné au travers de nombreux dangers. Sans lui, comme le disent de nombreuses personnes, l'Empire se serait écroulé sous la puissance de la Tempête du Chaos. Dans l'état actuel des choses, cette nation indocile a été gravement blessée mais elle reste debout.


L'état actuel de l'empire


L'Empire n'est pas encore sauvé, mais il a gagné un peu de temps. Les cauchemardesques laquais d'Archaon sont dispersés et il s'est retiré à la Citadelle d'Airain, dans les Monts du Milieu, pour y lécher ses blessures et y établir les plans de ses prochaines campagnes. Dans le même temps, la guerre a laminé les armées de l'Empire, et l'Empereur et ses Comtes vont avoir besoin de répit s'ils veulent le reconstruire. L'Empire lui-même a enduré de cruelles blessures. Les régions du nord et du nord-est sont en ruine. L'Ostland, en particulier, se trouve dans une situation désastreuse car c'est là que s'est déchaînée la furie d'Archaon en tout premier lieu. Le Hochland a également énormément souffert et de nombreuses villes et villages y ont été anéantis, de même que dans l'est du Middenland et du Nordland. Tout danger n'est pas écarté. Bien que les forces impériales aient vaincu les envahisseurs, les rescapés des armées ennemies se sont réfugiés dans les vastes forêts, depuis lesquelles ils lancent des raids sur les localités survivantes et sur les petits groupes de voyageurs ou de soldats. Et là où il n'y a pas de monstres, il y a des bandits. Les routes ne sont plus sûres, pas plus que les rivières et seul un imbécile voyagerait sans escorte armée.

Dans le nord-est, les populations ont également énormément souffert. Ceux qui ont échappé aux tueries et aux mutations se retrouvent confrontés à une mort lente, par la faim ou les rigueurs des éléments. La famine est pratiquement inévitable car les hordes d'Archaon ont brûlé toutes les récoltes qu'elles ne pouvaient piller. Les fermiers ont fui ou sont morts en défendant leurs fermes et la destruction des archives provoque des querelles au sujet des titres de possession des terres, ce qui retarde encore les semailles. Les échanges commerciaux sont pratiquement au point mort et certaines régions en sont revenues à une économie de troc. La civilisation ellemême semble sur le point de s'effondrer dans le nord-est et des rumeurs qui parlent de cannibalisme et du retour des cultes interdits se sont propagées jusqu'aux salons d'Altdorf.

Les provinces du sud et de l'ouest s'en sont beaucoup mieux sorties, car elles n'ont pas été transformées en champs de bataille. Toutefois, elles sont tout de même confrontées à de difficiles problèmes. Les perturbations des échanges commerciaux ont déclenché des pénuries, ce qui a accéléré l'inflation et une marée de réfugiés a déferlé sur l'ouest du Middenland, sur leTalabecland et sur le Stirland, mettant les cités et le bon vouloir de leurs citoyens à rude épreuve. Il n'a pas non plus échappé aux dirigeants de certaines provinces méridionales que cette guerre pouvait leur offrir une excellente occasion de régler quelques vieux comptes avec leurs cousins du nord.



_________________
"Le ciel est la vie et la mort, et moi, j'en suis l'ombre, ais confiance, je vais te guider vers mon royaume obscur."
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum